Menu
Arequipa, notre première étape au Pérou - The Vanilla Ducks
2563
post-template-default,single,single-post,postid-2563,single-format-image,eltd-core-1.0.3,siteorigin-panels,siteorigin-panels-before-js,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland shared on themestotal.com-ver-1.8.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed

Arequipa, notre première étape au Pérou

Arequipa, notre première étape au Pérou

Manger à Arequipa

Après 8h de trajet depuis la frontière chilienne, nous arrivons dans la bouillonnante Arequipa. Les taxis sont légion autour de la station de bus. L'impression de monter avec un champion de rallye est ténue, et celle-ci reviendra aussi souvent que nous serons dans le véhicule d'un de ces fous du volant.

C'est agréable de se retrouver dans cette ville dans un nouveau pays pour nous. En effet, capitale de la région, elle culmine à 2335 m d'altitude et va nous permettre de nous acclimater à ces régions hautes en altitude. La banlieue est assez étendue, et nous sommes contents d'arriver dans le centre colonial.

Après avoir posé nos sacs à l'auberge Le Foyer, calle Ugarte, dans le centre, nous nous mettons en quête d'un restaurant. Nous nous rendons à la Nueva Palomino sur les conseils de notre hôte. Si le lieu est typique, on sent que nous sommes entrés dans un endroit réservé aux classes sociales aisées. Un coup d'oeil à la carte nous met vite au courant : au Pérou, on va manger beaucoup de viande, et beaucoup de pommes de terre ! On s'y met tout de suite, accompagnant nos plats de chicha morada, boisson à base de maïs, ou de Inca Cola, la fameuse boisson à la couleur phosphorescente.

 

 

Jusqu'à la Plaza de Armas

Après ce repas copieux, nous partons nous balader dans les rues agitées de la ville, et apprécions l'architecture coloniale, qui nous ramène aux siècles passés au fil des rues pavées. Nos flâneries nous amènent sur la Plaza de Armas, la place principale, sur laquelle on peut admirer la Cathédrale.

La place est vaste, et les péruviens apprécient y passer du temps autour de la fontaine, ou sous les arcades qui entourent ce vaste espace ouvert. On a le temps d'apprécier une glace (trop chère) dans un des restos à touristes situé sur les côtés de la place. Au loin, on voit le volcan Misti qui domine la ville.

 

Autour de la Plaza de Armas

Les rues qui s'étendent depuis la Plaza de Armas abritent nombre de boutiques assez improbables et autres magasins pour touristes. Les murs, d'une blancheur écarlate, éblouissent sous le soleil qui brille d'autant plus que nous sommes à une altitude élevée.

De nombreuses églises sont parsemées le long de notre parcours, et les façades des bâtisses semblent renfermer des milliers de secrets racontant les histoires passées des anciens colons.

Michaël Fremaux

Photographe, blond, barbu à mes heures, 10 000 envies à la minute... J'essaie de les réaliser au fil de mes rencontres.

No Comments

Post a Comment

giay nam depgiay luoi namgiay nam cong sogiay cao got nugiay the thao nu